mercredi 14 septembre 2016

video

Coucou,

Quel bonheur cette chaleur de septembre. Voilà, la saison des mariages 2016 est terminée pour moi. Merci à tous mes mariés pour leur confiance, leurs sourires. Merci de m'avoir fait participer à leur Grand Jour.

La saison des réservations 2017 est déjà ouverte. Quelques dates sont bloquées, donc ne tardez pas trop car je pense que le calendrier va se remplir assez rapidement.

A bientôt pour de nouveaux projets, de nouvelles aventures.
Je vous retrouve très vite pour vous écrire un peu plus longtemps.

Des bises!

jeudi 11 août 2016

Tipi champêtre

Bonjour à tous,

Une semaine bien chargée en shooting (et c'est pas fini !) Bref, de la préparation de décor en pagaille, mais qu'est-ce que j'adore ça !!

Mercredi c'était un shooting enfants dans un esprit champêtre. J'ai d'abord réfléchi à ce que j'aimais quand j'étais petite. J'ai toujours adoré jouer la comédie, et j'étais en particulier une grande fan de Pocahontas. Je jouais souvent à me mettre dans la peau de ce personnage sauvage, sensuel et libre.

Alors je me suis dit que j'aurais été la plus heureuse si j'avais eu un tipi dans lequel rêver. Surtout un tipi fleuri.

Ni une ni deux me voilà face à un champ de fleurs. Après quelques piqûres d'orties, me voilà avec un énorme bouquet.





Ensuite, il fallait trouver 6 grands bambous. Et après cela un peu de patience, beaucoup de ficelle, du voile blanc (environ 6m de longueur sur 3m de largeur), faire des petits fagots de fleurs et les disposer joliment sur le tipi.

Et voilà :









Les petites indiennes ont pu jouer à être de vraies Pocahontas le temps d'un shooting.


A bientôt !


samedi 6 août 2016

Coucou tout le monde,

Désolé je vous ai un peu délaissé ces derniers temps. La saison des mariages ayant recommencé depuis un petit moment tout mon temps était consacré à mes clients. J’adore vraiment cette période, ces rencontres, ces grands jours, ces oui qui se suivent et ne se ressemblent pas.

Ce week-end j’ai un petit moment à moi où je peux recharger les batteries (et pas seulement celles des appareils photos).

Alors depuis mai il s’en est passé des choses. D’abord le baptême d’Auguste. Auguste, vous savez c’est le petit garçon qui avait participé au projet « Conte sur moi ». J’ai eu la chance de réaliser les photos de son baptême. C’était un beau dimanche ensoleillé et heureux. C’était surtout l’occasion de remettre aux parents le fameux livre d’histoire. Non pas que je me réjouisse des larmes de mes clients mais j’avoue avoir été hyper touchée de voir les larmes de la maman toute émue quand elle a lu l’histoire.







C’est vraiment des moments comme ça qui me confortent dans l’idée que j’ai bien fait de prendre des risques, de vouloir faire ce que j’aime par dessus tout. Je ne veux pas donner de leçons mais franchement si vous avez des projets et que vous hésitez à les réaliser : essayez, ça ne coûte rien. Tant que vous n'avez pas essayé vous ne pouvez pas savoir si ça va marcher. Des fois, il faut se donner des coups de pieds aux fesses, parfois ça paye et ça fait un bien fou !

A très bientôt, c'est promis.





mardi 17 mai 2016

Projet "conte sur moi"

Coucou les loulous

Aujourd'hui je vous parle d'un nouveau projet photo qui me tient à cœur depuis quelques temps. Je cherche depuis un moment à proposer à mes clients un peu plus qu'un shooting personnalisé et qui aille plus loin que de "simples" photos. Je pense que vous avez remarqué que j'attache une importance toute particulière à la mise en scène dans mes photos. C'est comme des flash : il me faut tels accessoires, tel fond, telles tenues...

J'avoue être extrêmement nostalgique de mon enfance, quand j'y repense j'ai l'impression de visualiser mes souvenirs avec un filtre coloré à la Amélie Poulain. Aujourd'hui, je suis toujours émue face à de vieux jouets ou à des livres pour enfants.

Du coup, je me suis dit pourquoi pas me lancer là-dedans. Alors non, pas créer des livres d'illustrations (je ne sais absolument pas dessiner) mais des livres photos d'histoire. C'est très laid comme expression alors appelons ça "Conte sur moi".
Il s'agit d'écrire une petite histoire (le livre compte environ 20 pages) et de mettre en scène le petit garçon ou la petite fille qui vient pour le shooting. L'enfant participe donc à l'illustration de son livre puisqu'il devient le héros de l'histoire que ses parents pourront lui lire avant qu'il s'endorme.





Alors si ce projet vous fait briller les yeux, n'hésitez pas à me contacter en privé pour plus de renseignements : angelinedelacourt@hotmail.fr

Belle semaine à vous les p'tits loups, on se retrouve vite promis !

Angeline

vendredi 29 avril 2016

Billet du Friday

Coucou les p'tits loups,

Il y a une semaine je m'accordais une petite pause parisienne qui m'a fait un bien fou, comme si j'avais pris une semaine de vacances (ne riez pas, c'est vrai !)
Je n'ai pas beaucoup de temps à m'accorder, surtout en ce moment et avec la saison des mariages qui reprend. Attention, ne vous méprenez pas, je ne m'en plains pas du tout bien au contraire. Mais revenons à nos licornes moutons : vendredi dernier, donc, je rejoins la capitale afin de me rendre aux Portes Ouvertes et aux Ventes Exclusives de Wear Lemonade (la marque de la blogueuse Lisa Gachet alias Make my Lemonade). C'est avec une excitation de gamine que j'ai franchi la porte du lemonade studio. 




Au-delà du fait de découvrir sa collection, et de faire quelques emplettes c'était mettre un pied dans tout ce qu'elle avait créé qui me fascinait. Parce-que cette fille a du talent c'est clair, mais surtout elle s'est construite toute seule : par le biais de son blog Make my Lemonade commencé il y a quatre ans et qu'aujourd'hui elle en est à sa 5e collection de vêtements, qu'elle est son propre patron et qu'elle s'est entourée d'une équipe girly et dynamique.

C'est vraiment un modèle pour moi et une motivation. Oui, il y a des tonnes de blog sur tout et tout le monde, mais Make my Lemonade est la preuve que ça peut être beaucoup plus que cela, que cela peut être une entreprise, que cela peut faire rêver les gens. C'est prétentieux, ambitieux mais c'est ce que je voudrais réussir à faire.  Après, on verra...

Des bisous de fin d'avril. 









dimanche 17 avril 2016

Se mettre au boulot

Coucou les p'tits loups

Aujourd'hui je vous parle du besoin de se dépasser et de faire face à ses phobies. Non, je ne vous parlerai pas de mes fuites urinaires face aux araignées ! Je suis une angoissée de la paperasse. Phobie le mot est peut-être fort mais en tout cas ça a longtemps été l'angoisse. Dès que je recevais un courrier administratif important, même si la petite voix à l'intérieur de ma tête me disait : « occupe t'en ! C'est important ! » rien à faire. J'ai ainsi pu développer une cécité face aux enveloppes qui s'accumulaient dans l'entrée.

Mais chose incroyable : depuis que j'ai commencé mon activité de photographe je suis devenue adulte. Je ne dis pas parfaite mais quand même je peux vous confier que je suis fière de moi. J'ai lutté contre ma nature, tout simplement parce que je n'avais pas le choix : le démarchage, la publicité, les contrats, la gestion des commandes, la mise à jour du site et de la page Facebook n'allait pas se faire toute seule même en allant brûler des cierges tous les jours… Au début ça a été compliqué : j'ai mis du temps à savoir comment m'organiser, où ranger, comment classer mais aujourd'hui je suis au point et ça fait un bien fou !







Moralité : Plus tu feras semblant de ne pas me voir, plus je deviendrai envahissant alors au boulot l'asticot !  

Mon premier "oui"


J'ai photographié mon premier mariage le 18 juillet 2016. Je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal à me lancer. Je n'avais aucune raison de ne pas le faire : j'avais mon diplôme, mon matériel et pourtant je ne me lançais pas. Autour de moi j'entendais « mais photographe, c'est pas un métier », « ah ouais t'es artiste alors ? ». Je n'arrivais pas à me situer. J'avais bien conscience que je ne pourrai pas vivre de mes expositions et à côté de ça on me faisait culpabiliser en me répétant que si je devenais photographe pour les mariages, shooting etc. j'allais en quelque sorte vendre mon âme au diable et perdre toute ma créativité. Et puis un jour comme un autre je me suis écoutée : j'ai créé ma page facebook, rédigé des annonces proposant mes services. Voilà, c'était lancé advienne que pourra.

Un jour je reçois un message, une demande pour être la photographe d'un mariage. Photographier des mariages j'étais habituée : j'avais fait ceux des amis, des amis de mes amis, de ma famille mais là c'était ma première vraie cliente. Le contrat est signé, la réservation établie.

Rapidement je me dis que je ne veux pas juste faire des photos de mariage, je veux faire mes photos de mariage. Prétention peut-être mais j'ai réalisé très vite que j'en avais besoin, que je devais m'investir à fond. Je reprend contact avec ma cliente, lui demande ses envies, le thème de son mariage. J'avance.


Pendant plusieurs semaines je cherche, fais des liste, des croquis, feuillette des magazines. Et petit à petit les idées viennent. Le jour J c'est l'installation du photobooth réalisé en fonction du thème (mauve & argenté). Il fait un temps superbe, l'endroit est sublime (le Château de Pierrefonds alias le Château de la Belle au bois dormant ça en jette quand même), les mariés sont magnifiques et le bonus : une amie m'envoie un message pour m'annoncer la naissance de son petit bonhomme, ça ne peut être qu'une journée inoubliable.


Ce soir-là je rentre épuisée, pleine de coups de soleil, sur le chemin du retour je réfléchis et je me dis que j'ai bien fait de m'écouter, que pour rien au monde je ne reviendrai en arrière.

Moralité les p'tits loups : parfois la tortue a juste besoin d'un coup de pouce pour avancer et franchement ça vaut le coup.  

vendredi 15 avril 2016

Teaser EVJF

Tout nouveau teaser EVJF du joli mois d'avril (et pourtant on leur avait dit de ne pas se découvrir d'un fil) 

Hello et bienvenue ici


Photographe depuis 3 ans, je vous proposerai tout au long de ces pages mes rencontres, mes shooting, mes DIY décors et mon blabla incessant

Retrouvez-moi également sur : Angeline Delacourt Photographe

Bonne navigation et à bientôt les p'tits loups